Défiler vers le bas

L’application mobile Domoscio Lock évolue : quelles sont les nouveautés ?

Margaux Daza |

Domoscio Lock, la solution d’IA qui accompagne le maintien durable des compétences, fait peau neuve sur sa version mobile : tour d’horizon des nouvelles fonctionnalités disponibles et à venir, et de leur impact sur l’amélioration de l’expérience utilisateur.

Le mobile learning : se former partout et tout le temps

Le mobile learning ou apprentissage mobile est un concept selon lequel l’acte d’apprentissage n’est plus limité géographiquement parlant, ni soumis à des restrictions d’accès. Dans la pratique, on parle notamment de l’usage d’appareils mobiles tels que les tablettes numériques ou les smartphones comme outils de formation, pour apprendre tout au long de la journée et quel que soit le lieu où l’on se trouve.

Compte tenu de la popularité de ces outils dans la sphère privée comme dans la vie professionnelle – 74 % des employés utilisent déjà leurs smartphones personnels pour rechercher des informations utiles pour travailler1 – leur succès dans la formation était prévisible. En outre, le mobile learning permet d’accéder à une information dès que l’on en a besoin sans difficulté, et de trouver des informations concises : l’utilisateur se forme par « petites touches », désignées sous le terme de micro-learning, grâce à des contenus de formation courts et ludiques. De plus, des contenus de type micro-learning couplés à de la gamification (répondre à des quiz, obtenir des badges au fil de sa progression, etc.) ainsi qu’à une utilisation stratégique des notifications sur mobile, favorisent l’interactivité et viennent augmenter l’engagement du collaborateur sur le long terme.

En termes d’expérience apprenant, le mobile learning offre de nombreux avantages : outre une flexibilité d’usage et une facilité d’accès aux contenus, l’utilisateur est acteur de sa formation et choisit le ou les meilleurs moments pour se former, lui permettant ainsi de mieux concilier temps de formation et temps de travail. En théorie, le mobile learning en entreprise n’est adapté qu’aux personnes équipées d’un téléphone professionnel, car on ne peut pas demander à un collaborateur de télécharger et d’utiliser une application sur son téléphone personnel. Toutefois, on observe que l’usage du smartphone privé dans le cadre professionnel s’est fortement démocratisé² : le phénomène du BYOD* en est symptomatique. Ainsi, dans la pratique, un dispositif de mobile learning bien conçu pourra être déployé largement dans l’entreprise puisqu’une partie des collaborateurs jouera le jeu sur son téléphone personnel.

*BYOD, de l’anglais « Bring your own device », ou « prenez vos appareils personnels », en français.

Domoscio Lock : garantir le maintien des compétences et leur mise en pratique, sur web et mobile

Domoscio Lock accompagne le maintien sur la durée des connaissances et compétences acquises en formation, et favorise leur mise en pratique sur le terrain. L’outil se base sur des technologies d’ancrage afin d’offrir à chaque collaborateur un « coaching » automatique en complément de la formation, grâce à des piqûres de rappel adaptées à ses besoins. Cette individualisation est rendue possible grâce à un algorithme, basé sur la recherche en sciences cognitives, qui analyse les données de chacun afin d’estimer de façon dynamique leur capacité à retenir les notions.

Une fois la formation suivie (en présentiel, en distanciel ou en blended), l’apprenant reçoit une notification lorsqu’il a une piqûre de rappel, et est invité à répondre à une question pour chaque notion essentielle de la formation. En fonction de ses résultats à chacune des questions, l’algorithme calcule une prochaine piqûre de rappel pour chaque notion à ancrer. Lock est ainsi capable de mesurer la courbe d’oubli de chacun, créant ainsi un véritable accompagnement post-formation avec des quiz personnalisés et espacés en fonction du profil cognitif de l’utilisateur.

Via l’application mobile, le collaborateur reçoit ses piqûres de rappel sous forme de notifications push qu’il peut consulter à tout moment. L’application est disponible sur Android et iOS et permet au collaborateur de répondre à ses questions d’ancrage directement sur son smartphone. Ces courtes sessions d’ancrage, proposant au collaborateur le bon rappel au bon moment, sont particulièrement compatibles avec un usage nomade et autonome, rendu possible par l’usage de la solution sur appareils mobiles. Du point de vue du formateur ou du manager, différents analytics sont disponibles afin de pouvoir mesurer l’efficacité de l’ancrage sur le maintien des connaissances et compétences des collaborateurs, et de faire le lien avec leur performance : niveau d’ancrage sur les notions cibles, degré de progression, taux d’engagement…

Une montée de version de l’application mobile Domoscio Lock pour une expérience apprenant augmentée

Forte de ce succès, l’application mobile Domoscio Lock a récemment bénéficié d’une montée de version afin de favoriser une expérience apprenant optimale. D’une part, le design des interfaces a été repensé pour augmenter l’engagement des utilisateurs, et de nouvelles possibilités de personnalisation de l’environnement graphique sont désormais disponibles. D’autre part, des fonctionnalités présentes sur la version web de Lock viennent s’ajouter à la version mobile, telles que de nouveaux formats de questions qui vont permettre d’enrichir l’ancrage sur la durée.

L’apprenant pourra également consulter l’historique de ses actions via un fil d’actualité personnalisé. Il aura accès à différents tableaux de bords lui permettant de suivre son niveau d’ancrage sur les notions cibles, sa réussite, sa progression, etc. Côté gamification, des badges lui seront attribués en fonction de ses résultats et de son engagement sur l’outil, afin de l’inciter à poursuivre son expérience d’ancrage.

En conclusion, Domoscio Lock dans sa version mobile adresse un double enjeu : d’une part celui de l’engagement apprenant grâce à une solution ludique, entièrement individualisée et accessible au format « poche », en accord avec les usages digitaux actuels. D’autre part, elle optimise le développement des compétences en vue de leur mise en application, en ciblant de manière automatisée les forces et axes d’améliorations de chacun.

Source1 : Selon l’entreprise Beedeez, spécialisée en solutions de mobile learning.

Source2 : d’après l’étude réalisée par PwC Millenials at work – Reshaping the workplace”.