Défiler vers le bas

Bénéfices des solutions Domoscio #3 : le profil Responsable

Margaux Daza |

La formation en entreprise, qui s’est longtemps cantonnée au format présentiel, s’est vu évoluer au fur et à mesure des avancées technologiques (notamment de l’IA) que l’on connaît. Cependant, malgré une transformation profonde du secteur, la formation a bien du mal à répondre à certains enjeux : massifiée, parfois peu engageante ou trop longue, ces facteurs viennent diminuer significativement son efficience, au détriment d’apprenants dont la volonté est de faire correspondre la formation à leurs propres attentes et besoins.

Dans ce troisième et dernier article de notre série sur les bénéfices utilisateurs de nos solutions, nous nous intéressons ici à la question suivante : qu’apportent les solutions Domoscio Hub et Domoscio Lock du point de vue d’un profil responsable (manager, formateur ou responsable RH) ? Dans la suite, nous verrons l’importance de disposer d’indicateurs pertinents en formation, d’une part pour mesurer la montée en compétences des collaborateurs et d’autre part pour garantir le performance learningi.

Des indicateurs clés de performance pour mesurer l’efficience de la formation

Un indicateur clé de performance (de l’anglais KPI, « Key Performance Indicator ») est une aide à la prise de décision. Son rôle est en effet celui d’orienter les actions dans le sens de l’accomplissement de la stratégie.  Or, ces indicateurs clés de performance ont eu tendance à se multiplier au fil du temps : dans un contexte de vente en ligne, par exemple, les indicateurs à suivre sont généralement le trafic généré sur le site internet sur une période donnée, le panier moyen d’achat, les produits les plus populaires, etc. L’analyse de ces précieux indicateurs permet ainsi d’optimiser les performances de ses services, et de répondre au mieux aux attentes des utilisateurs (attentes sur le rapport qualité/prix, la durabilité, etc.).

De fait, l’idée de se passer de ces KPI pour une majorité de secteurs semble inenvisageable, et ceci est d’autant plus vrai compte tenu de l’actuel contexte d’incertitude économique, où plus que jamais ces indicateurs sont utiles pour soutenir la consommation de biens et de services et aider à comprendre les nouveaux besoins des consommateurs.  Il en est de même pour les dispositifs de formation : comment savoir si les apprenants sont réellement engagés dans leur formation ? et comment garantir son efficience via une montée en compétences optimale des collaborateurs ? Du e-learning souvent massifiée et chronophage à l’intelligence artificielle, une nette évolution se dessine : plus accessible, courte et engageante, la formation numérique se réinvente et permet désormais aux responsables RH, managers ou formateur de piloter le dispositif de A à Z, grâce à l’analyse des KPI liés aux multiples interactions entre l’apprenant et les outils de formation.

L’analyse de la donnée au service du développement des apprenants

Basés sur les learning analytics, les produits Domoscio exploitent l’analyse de la donnée pour offrir à l’apprenant une expérience de formation au plus proche de ses besoins individuels. En parallèle, ces analytics sont proposés sous forme de KPI dans des tableaux de bord à destination des responsables : en fonction de son rôle – manager formateur ou responsable RH – le responsable aura accès à des informations différentes.

Domoscio Hub permet d’individualiser les plans de formation selon les besoins de compétences, et propose ainsi un diagnostic du niveau de compétences du collaborateur, suivi de recommandations personnalisées d’actions de formation. A des fins de pilotage, le responsable dispose d’un accès à différents reporting qui lui offrent la possibilité d’intervenir sur le dispositif ou auprès des collaborateurs lorsque c’est nécessaire. L’atout de ces indicateurs réside notamment dans leur variété puisque l’agrégation des données permet de mesurer (ou quantifier) différents comportements ayant un impact direct sur la montée en compétences de l’apprenant :

  • L’engagement des apprenants dans le dispositif peut se mesurer avec : le pourcentage de recommandations de formations suivies, le pourcentage d’apprenants ayant réalisé leur questionnaire de positionnement, le pourcentage d’apprenants ayant lancé leur parcours individualisé, etc.
  • La montée en compétence de l’apprenant peut se mesurer avec : le pourcentage de compétences maîtrisées actuellement versus à une date antérieure donnée, le pourcentage de réussite à un questionnaire aval versus un questionnaire amont, ou encore le niveau de maîtrise actuel sur différentes compétences versus à une date antérieure donnée, etc.

En outre, ces indicateurs sont accessibles aussi bien individuellement (pour chaque apprenant) que collectivement (pour une équipe, un métier, une BU, etc.) selon le niveau d’information dont le responsable a besoin. De la même manière, sur Domoscio Lock, qui accompagne le maintien durable des compétences acquises, des indicateurs sont accessibles aux responsables pour monitorer l’ancrage à long terme des notions essentielles :

  • L’engagement des apprenants peut se mesurer avec : le nombre de rappels répondus, le pourcentage d’apprenants ayant des rappels en attente, le pourcentage d’apprenants ayant été actifs sur l’outil sur une période donnée, etc.
  • L’impact à long terme de la formation peut se mesurer grâce à l’estimation en temps réel du niveau d’ancrage (on parle d’un ancrage court terme, moyen terme ou long terme), mesuré par apprenant ou à l’échelle d’une cohorte, et par notion ou à l’échelle d’une cohorte, et par notion ou à l’échelle d’une formation, le pourcentage de réussite après avoir répondu à des rappels, etc.

Quelques cas d’application… 

Ces KPI présentés en temps réel par les produits Domoscio offrent ainsi une large visibilité aux responsables: ils peuvent dès lors décider de la mise en place d’actions spécifiques de suivi, de formation ou de développement. En ce sens, un formateur pourra utiliser le reporting de Domoscio dans le cadre d’un parcours long (plusieurs semaines à plusieurs mois) pour :

  • Identifier les apprenants qui ont des difficultés afin de mettre en place des actions spécifiques en 1-to-1 (coaching, tutorat, etc.)
  • Identifier des concepts, des connaissances ou des compétences non-maîtrisées ou non ancrées par la cohorte afin d’intervenir collectivement auprès d’eux sur ces sujets spécifiques, voire afin de faire évoluer le parcours de formation

De son côté, dans une optique de pilotage par les compétences, un manager utilisera le reporting pour :

  • Identifier des compétences clés non maîtrisées par un collaborateur (ou un skills gap) afin d’adapter son plan de formation en conséquence
  • Identifier des compétences clés globalement non maîtrisées par l’équipe afin de planifier une action de formation collective, en présentiel ou en distanciel, et ainsi favoriser le collaborative learning
  • Visualiser les recommandations de formation proposées à chacun de ses collaborateurs et utiliser ces informations comme outil d’aide à la décision dans la définition du plan de formation

Du point de vue des équipes Learning & Development et RH, on considère plutôt un usage très haut niveau des tableaux de bord de Domoscio visant à mesurer l’efficience du dispositif de formation, à court et long terme, en rapprochant les données formation des données issues du terrain afin de mesurer l’impact de la formation sur la performance des collaborateurs. Enfin, le bon usage de ces indicateurs est essentiel dans une optique d’industrialisation du dispositif, puisqu’il permettra aux Directions Métiers concernées de mieux piloter l’upskilling et le reskilling des collaborateurs.


i Un dispositif de formation dont les impacts en termes de montée en compétences et de performance sont positifs.