Une approche sérieuse de l’apprentissage.

Nous apprenons tous différemment

Les systèmes éducatifs, les modèles d’apprentissage et les programmes de formation continue sont basés sur une approche uniforme, qui peut :

  • Dévaloriser l’individualité dans l’apprentissage
  • Compromettre l’engagement individuel
  • Être inadapté aux capacités de l’apprenant

Il est utile de faire une légère distinction dans la notion d’apprentissage. En fait, un processus d’apprentissage complet est composé de trois phases : Assimilation, Consolidation, Application.

 

The learning process

Assimilation avec l’apprentissage adaptatif et personalisé

ASSIMILATION
OU COMMENT NOUS APPRENONS

L’assimilation est l’action d’apprentissage qui permet de découvrir quelque chose de nouveau et de l’intégrer dans sa base de connaissances.

Il existe de nombreuses théories sur la manière dont nous apprenons, des rapports sur les modes d’apprentissage, les préférences des apprenants en matière de pédagogie ou encore sur des expérimentions ou concepts… Il est surtout important de réaliser que ces théories convergent sur un même point : chacun a ses propres préférences et facilités d’apprentissage.

D’autre part, les individus venant de toutes sortes de milieux, l'expérience d'apprentissage doit être plus adaptée et personnalisée.

Il existe tout de même certaines stratégies pour renforcer les résultats de l’apprentissage :

  • Utiliser des pédagogies différentes en fonction des supports,
  • Challenger les apprenants avec des tests,
  • Proposer un suivi avec des données pertinentes et utiles,
  • Adapter le parcours d’apprentissage au rythme de chacun,
  • Définir des objectifs alignant niveau de connaissance et maîtrise des compétences.

Consolidation, rétention, mémoire et oubli

CONSOLIDATION
OU COMMENT NOUS MÉMORISONS

Pendant la consolidation, les connaissances et les compétences apprises durant la phase d’Assimilation sont consolidées pour être retenues.

Le psychologue Hermann Ebbinghaus est considéré comme le père de la psychologie expérimentale de l’apprentissage. Il est connu pour son livre de 1885Sur la Mémoire dans lequel le terme de " courbe de l’oubli"est introduit. Dans cette publication, il présente un exemple de taux de rétention. Il a appris lui-même des syllabes sans sens et a seulement retenu 21 % d’entre elles après un mois.

Depuis, d’autres études sur mémoire et l’oubli sont apparues, avec des résultats complémentaires. . Ces études sont basées sur le rétention de diverses connaissances et ont eu des résultats de rétention allant de 11 à 98 %.

Les études4, 5 et la pratique démontrent qu’il est plus facile de retenir :

  • Quand les contenus bien structurés,
  • En faisant des quiz rapides et ludiques,
  • En alternant les sujets du cours,
  • En utilisant une méthode de répétition espacée

(1) Couples English-Spanish words without previous knowledge of Spanish on an English-speaking population after one month and after 8 years (« Bahrick, HP (1979) Maintenance of knowledge… Questions about memory we forgot to ask Journal of Experimental Psychology: General, 108, 296-308 « and » Bahrick, HP, & Phelps, E. (1987) Retention of Spanish vocabulary over 8 years Journal of Experimental Psychology… Learning, Memory, and Cognition, 13, 344 -349″),
(2) Arbitrary associations of two words after one week (Runquist, W. (1983). Some effects of remembering on forgetting. Memory & Cognition, 11, 641-650. Experiment 1.),
(3) Course Content on neuronal function, thinking and feeling after a day, three days and one week (Jones, HE (1925). Experimental Studies of College Teaching. Archives of Psychology. New York, 68, 1-70. Experiments on pages 38-40.),
(4) The intersection of subjects to remember (The Effects of Interleaved Practice in 2010 by KELLI TAYLOR and DOUG ROHRER Department of Psychology, University of South Florida, USA),
(5) « Taking Memory Tests Improves Long-Term Retention » by Henry L. Roediger, III, and Jeffrey D. Karpicke – Washington University in St. Louis – 2006

Évaluation de l’apprentissage

APPLICATION
OU LES RESULTATS DE L'APPRENTISSAGE

La dernière phase est l’Application, par laquelle les informations, les connaissances et les compétences acquises sont appliquées à des cas réels et tangibles. L’application peut, par exemple, prendre la forme d’examens finaux ou appliquer les compétences acquises pendant la formation.

L’Application est une étape importante dans l’apprentissage. Selon les recherches de Michael M. Lombardo et Robert W. Eichinger du Center for Creative Leadership:

  • Approximativement70% de l’apprentissage se fait à partir des expériences sur le lieu de travail, l’exécution de tâches et la résolution de problèmes,
  • Approximativement 20% de l’apprentissage se fait à partir des commentaires et de l’interaction avec les autres,
  • Approximativement 10% de l’apprentissage provient des cours et de la lecture.

L’évaluation est une démarche qui doit répondre à des critères très précis. C’est un ensemble d’étapes (diagnostique, critériée, formative, sommative) qui permet de fournir :

  • Des informations sur la compréhension d’un cours,
  • La cartographie des connaissances d’un apprenant.

Étant donné que 70% de l’apprentissage découle de l’application de la théorie et d’exercices pratiques, les jeux de rôles et les simulations sont, sans doute, des méthodes à privilégier pour assurer de meilleurs résultats d’apprentissage.

DEMANDEZ UNE DEMO GO !
 

Curieux d'en savoir plus ?

Pour plus d'informations sur Domoscio, veuillez remplir le formulaire ci-dessous

Je suis...*

Abonnement newsletter

Pour recevoir notre newsletter mensuelle, veuillez remplir le formulaire ci-dessous

       
                       
                                       
       
   

Coordonnées

Siège

20 Rue du Commandant René Mouchotte
75014 Paris, France

Bureau

47 Rue du Caire
75002 Paris, France

Téléphone

+33 (0) 1 85 09 03 57